Sylvain Bugajski

Praticien en psychothérapie
Sophrologue
Tipi
Yoga du rire
Adultes-enfants,individuel-groupe

Psychotherapie (75) : Travail en séance

émotions -psychothérapie

Une séance, c'est avant tout une rencontre entre deux êtres humains : le «patient» avec ses difficultés, le «spécialiste» avec son savoir aider.

Au delà de ces fonctions, c'est une rencontre humaine à travers laquelle il s'agit de construire un lien, une alliance à la fois rassurante et dynamisante pour permettre progressivement à la personne que j'accueille de vivre ces moments de lâcher-prise nécessaires au changement.

joie liberation

Ce n'est jamais facile d'adresser une demande d'aide à quelqu'un d'autre, notre société cultive une idéologie de la performance et de l'efficacité qui s'appuie sur des fantasmes archaïques de Toute-Puissance ? Elle considère ceux qui ont besoin d'aide comme des "faibles". Les parents, sous la pression sociétale et celle de leur propre histoire attendent de leurs enfants qu'ils grandissent vite, qu'ils deviennent vite autonomes. Cela crée des générations qui apprennent à ne pas demander !

Pourtant, chaque personne vient avec une demande particulière et elle la fait avec son histoire, sa personnalité, ses peurs, ses blessures, ses jugements, ses souvenirs, ses oublis, ... C'est pour cela qu'il est essentiel de ne pas avoir des réponses pré formatées, techniques, uniques, face à une demande d'aide qui reste complexe et singulière.

La personne qui consulte vient avec son mal-être.

Ce mal-être peut se traduire différemment par : des conflits relationnels, avec le conjoint(e), la famille, de l'angoisse, un état dépressif, une grossesse mal vécue, un malaise dans certaines situations, du stress, une phobie, des blocages, des troubles sexuels, des difficultés dans le travail, des peurs, de l'inhibition, des symptômes psychosomatiques...

Quel que soit le mal-être exprimé, il y a toujours, à l'origine, une (des) empreintes émotionnelles et sensorielles associées à une ou des situations conflictuelles plus ou moins anciennes et plus ou moins inconscientes.

Au moment où il a été vécu, ce "paquet" de ressentis n'a pu trouver, ni dans notre environnement affectif proche, encore moins en nous, la sécurité nécessaire pour qu'il puisse s'ouvrir, s'exprimer, s'affirmer, être partagé et finalement être compris. Les ressentis douloureux contenus dans cette empreinte émotionnelle sont restés comme gelés en nous et avec, la crainte d'avoir à les revivre !! Cette crainte est réellement justifiée puisque' au moment où nous vivions ces ressentis pénibles, nous n'avons pas pu trouver comment et avec qui supporter (dans le sens de soutenir, contenir) de les sentir, pour pouvoir les apaiser. Nous avons tenté de les bannir de nous en les refoulant.

À partir de là, nous avons construit, malgré nous, un échafaudage (que nous allons appeler personnalité, caractère...) en équilibre instable, mais qui tient par la mise en place involontaire de stratégies d'évitement. Ces stratégies d'évitement sont là pour n'avoir pas à revivre ces empreintes émotionnelles douloureuses qui sont pourtant la source de ce mal-être qui nous amène à consulter. Ce sont ces stratégies qui peuvent nous faire dire « mais pourquoi je me retrouve encore dans cette situation ? »

Nous recherchons toujours (sans le savoir) comment et avec qui pouvoir exprimer ces émotions et sensations qui n'ont pu être supportées, pour ne plus avoir à les éviter et ainsi, regagner de la liberté d'être. Mon travail thérapeutique, c'est d'apporter la réponse à ce "comment" et d'être ce "avec qui".

Il ne s'agit donc pas seulement de comprendre intellectuellement ce qui ne va pas :

Comprendre, c'est savoir dans quelle direction aller, mais ce n'est pas faire le chemin... Être sur le chemin passe par accepter de ressentir.

 

C'est pour le praticien que je suis, autant un savoir-être qu'un savoir-faire.

C'est l'intégration de la sophrologie, la psychothérapie humaniste, la méthode tipi qui me donne des outils complémentaires et adaptables pour écouter, comprendre comment intervenir, afin d'aider la personne à accepter de sentir, de se sentir "là" où elle a toujours cherché à éviter, à s'éviter. Et ce, à travers ses questionnements, ses émotions, ses doutes, ses impatiences, ses peurs, pour aller vers des sensations nouvelles d'ouverture, de libération, de soulagement, sur le chemin de sa transformation.

SYLVAIN BUGAJSKI

56 Bis Rue Olivier Métra
75020 - PARIS

Tél. : 09 70 35 06 05
Email : sylvain.bugajski@free.fr
Siret : 400402160

Nous contacter